Home / CONSEILS ET ASTUCES / Recettes maison pour des cheveux secs ou abîmés

Recettes maison pour des cheveux secs ou abîmés

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Ma routine capillaire pour mes cheveux longs et bouclés inclut un certain nombre de petites choses. Notamment des recettes maison pour cheveux très secs et déshydratésDes recettes simples, mais diablement efficaces.

Je suis une vraie product junkie… je ne peux me passer de mes produits tous faits ni de mes huiles et plantes préférées. Et puis, pourquoi choisir?

Même si je ne suis pas une adepte du homemade (formuler un produit fini), j’aime combiner plusieurs huiles, plantes et actifs.

Parmi mes recettes préférées, on trouve des soins nourrissants comme les macérâts d’huiles et la crème de karité, fortifiants pour le henné et plantes gloss et hydratants avec le caramel treatment.

Cependant dans (presque) tous mes soins, il y a des actifs à la fois nourrissants et hydratants. L’un n’exclut pas l’autre, si on fait bien attention aux propriétés des actifs utilisés et leur miscibilité.

#1 Les macérâts huileux 

Un macérât huileux consiste à mélanger une, ou plusieurs, huiles végétales à un ingrédient X. 

On trouve des macérâts avec de la glycérine, aloe vera, hennés, poudres indiennes et ayurvédiques etc.

recettes-maison-cheveux-secs-macerat-huileux

Source : Google Images

Les macérâts que je réalise sont à base d’huile d’olive, sésame, avocat et ricin généralement. Ce sont des huiles qui ont fait leurs preuves et qui sont relativement peu coûteuses :

  • L’huile d’olive nourrit, renforce et apporte brillance aux cheveux secs. Elle apaise le cuir chevelu sensible ou irrité.
  • L’huile d’avocat est très riche, a une odeur assez neutre et retape littéralement mes cheveux. Elle est conseillé aux cheveux fragiles, desséchés et est réputée pour stimuler la pousse des cheveux.
  • L’huile de sésame fortifie les cheveux et est recommandée pour les massages du cuir chevelu pour stimuler la pousse. Elle est relativement légère et se rince facilement. C’est une des quelques huiles réputées pour être un filtre solaire naturel.
  • On utilise essentiellement l’huile de ricin pour favoriser la pousse et fortifier les cheveuxElle est transparente et a une texture visqueuse et épaisse. Il convient de la mélanger avec une autre huile plus légère et/ou de les chauffer quelques instants, au bain-marie, avant application.
On peut choisir n’importe quelle huile végétale qui nous convient, argan, macadamia, carthame, chanvre etc.
Une fois mes huiles mélangées, j’y ajoute des poudres indiennes. Il s’agit en particulier des poudres d’Amla, de Bhringaraj et de Shikakai.


Pourquoi ces plantes ?

 

Source : aroma-zone

La poudre d’Amla :

Riche en vitamine C, cette poudre est considérée comme un régénérant puissant. Cette poudre est réputée favoriser la pousse des cheveux.

 

La poudre de Bhringaraj :

Cette poudre est réputée pour lutter contre les cheveux blancs et la calvitie et pour rendre les cheveux noirs

 

La poudre de Shikakai :

Riche en saponines, cette poudre nettoie le cuir chevelu tout en rendant les cheveux doux et soyeux.

Le shikakaï est aussi connu pour prévenir les pellicules et favoriser la pousse des cheveux.

1l de mélange d’huiles, que je laisse en secouant de temps en temps.

J’ajoute 4 à 6 cuillères à soupe de ces poudres à 1l de mélange d’huiles, que je laisse macérer 10/15 jours au minimum en secouant de temps en temps. 

Il n’est pas essentiel de filtrer mais si je souhaite récupérer le dépôt des poudres pour l’utiliser dans un henné, je procède au filtrage avec…. un bas propre.

En terme d’efficacité, je sens une réelle différence en terme de douceur et de brillance sur mes cheveux secs lorsque j’utilise ces macérats vs des huiles « simples ».

#2 La Crème de karité

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la chantilly de karité, aussi appelée Shealoe. Il s’agit d’un mélange de beurre de karité, d’huiles végétales et d’aloe vera.

Il existe bien sûr des variantes à base d’autres beurres, à la mangue ou au cacao par exemple, de macérâts à la place d’huiles végétales « simples » et d’hydrolats à place ou en combinaison de l’aloe.

En réalité, il y a autant de recettes différentes que de personnes qui les réalisent. Il ne faut surtout pas s’empêcher d’en faire sous prétexte qu’on n’a pas tous les ingrédients.

On peut utiliser tout ce qu’on a sous la main, à condition d’avoir tout de même au moins un beurre et un produit / actif hydratant.

Au lieu d’utiliser de l’aloe ou un hydrolat comme dans la chantilly, je préfère utiliser un mélange de mes masques Aubrey Organics préférésWhite Camellia et Honeysuckle Rose.

La texture est bien plus onctueuse et crémeuse qu’avec une chantilly classique. Elle est aussi un peu moins lourde et se rince donc plus facilement.

recette-creme-chantilly-karite-cheveux-secs-boucles

  Ma dernière crème de chantilly en photo a été à base de :
  • Beurre de karité ;
  • Macérât olive/avocat/ricin + Shikakai/Amla/Maka ;
  • HE de romarin, Bay St Thomas et ylang ylang ;
  • Masques Aubrey organics Honeysuckle Rose et White Camellia ;
  • Glycérine pour une hydratation supplémentaire.

En terme de quantité, j’en ai réalisé pour ma soeur qui a les cheveux mi-longs (attaches du SG) et pour moi-même (cheveux très longs) :

  • 2 càs de beurre de karité, 
  • 4 càs de macérât et,
  • 6 càs de mélange de masques HSR et White camellia.

On peut très bien y ajouter du miel ou de la mélasse si l’on souhaite miser davantage sur l’hydratationSoyez cependant attentives au dosage puisque cela risque de rendre la texture plus liquide.

#3 Le henné gloss et le gloss aux plantes

Le henné gloss, comme le gloss aux plantes, consiste à mélanger la poudre avec son masque ou après-shampoing préféré au lieu de le faire avec de l’eau / infusion. 

Le masque / après-shampoing permet de contrer leur effet desséchant sans alourdir les cheveux. 

Quand on utilise le henné et les plantes, on a tendance à ajouter des huiles végétales et parfois on surdose. Ce qui oblige à faire un shampoing et perdre en partie l’effet recherché du soin (les pigments du henné par exemple).

J’utilise différents hennés : d’Egypte, de Rajasthan, Yemen, Tazarine etc., selon les reflets que je souhaite.

Je ne vais pas rentrer dans les spécificités de chaque henné. Il faut simplement savoir que les reflets sont plus ou moins cuivrés, ou rouges, et plus ou moins intenses selon le henné choisi et sa qualité

Cette qualité dépend de la mention BAQ (Body Art Quality). Les hennés BAQ sont très fins, bien plus agréables à utiliser et donnent des reflets plus intenses.


Le plantes gloss est à base de plantes indiennes ou ayurvédiques comme le shikakai, amla, brahmi, kapoor kachli, neem etc.


En terme de préparation, il suffit de mélanger X quantité de poudres (qui dépend de la longueur et épaisseur des cheveux) puis d’y ajouter le masque ou après-shampoing choisi.

On peut très bien utiliser à la fois du henné et des plantes lors du soin.

J’ajoute à mon mélange différents actifs : un peu de glycérine végétale, du miel, un peu d’huile végétale (mon macérât huileux généralement), quelques goûtes d’huiles essentielles et parfois des actifs comme la phytokératine, les protéines de soie, B5… selon les besoins de mes cheveux.

J’applique le gloss (henné ou plantes) sur cheveux propres, après un shampoing ou cowash, et secs à 60/70%. Je n’en applique pas sur le cuir chevelu

Quand je souhaite lui faire profiter du soin henné, j’en prépare un henné à part, à base d’eau ou infusion et non de masque.


Je laisse poser le gloss plusieurs heures ou toute une nuit puis je rince abondamment avec une eau tiède

Normalement les résidus s’éliment très facilement grâce au masque du gloss mais si c’est nécessaire, n’hésitez pas à utiliser un AS ou faire un cowash. Plusieurs fois si nécessaire.

L’objectif est de ne plus du tout avoir de résidus, surtout sur le cuir chevelu. 

Ces résidus peuvent provoquer des démangeaisons voire déclencher des allergies.

recette-gloss-henne-plantes-indiennes-cheveux-secs-chute

Henné/Plantes gloss

Sur cette photo, même base (henné d’égypte, amla, Shikakai, neem, Kapoor, bardane et Brahmi) mais mélanges différents :

  • sur le cuir chevelu et racines : henné + plantes + œuf + HV ricin et HE de romarin à cinéole + ylang ylang ;
  • sur les longueurs : henné + plantes + miel + glycérine + 1càs de macérât olive / avocat +  Shikakai / Brahmi / Amla et AS Aubrey organics white camellia.

#4 Le caramel treatment

Le nom vend du rêve n’est ce pas ? Il sent aussi bon qu’il est efficace ! C’est le soin hydratant par excellence, à base d’humectants et d’huiles légères

Il peut être un peu collant mais rien de désagréable. Ce n’est pas comparable à étaler du miel pur (une vraie catastrophe !).

Les quantités sont à personnaliser selon la longueur et épaisseur bien entendu.

recette-caramel-treatment-soin-hydratant-cheveux-secs-longs-abimes-deshydrates

 La recette :
  • 5 càs de miel ;
  • 6 càs de mélasse noire ;
  • 4 càs de coco ;
  • 2 càs de macadamia ;
  • 1 càs de vinaigre de cidre ;
  • 3 càs de poudres ayurvédiques, kapoor kachli, amla et neem (généralement), pour épaissir le mélange ;
  • un peu d’hydrolat de lavande ou une infusion  de romarin si le mélange est trop épais.

On mélange les ingrédients par type : le miel et la mélasse, les huiles entre elles puis on les ajoute aux humectants, le vinaigre de cidre puis les poudres ayurvédiques. On peut très bien utiliser du henné colorant ou neutre, de la poudre de citron ou bardane… les alternatives sont nombreuses.

Dans la recette originale, il est conseiller d’ajouter une banane (ou avocat) mixé. Personnellement, j’évite d’ajouter des aliments solides par peur des résidus (et après de grosses galères de rinçage…).
Aroma-zone commercialise, depuis quelques temps, des poudres de banane et de miel qui peuvent être de bonnes additions à ce soin. Je ne les ai pas encore testés… mais ils sont sur la wishlist !
C’est un de mes soins préférés pour hydrater mes cheveux.

En terme d’application, je pose toujours mes soins sur des cheveux propres, lavés avec un seul shampoing doux ou après un cowash :

  • Le macérat huileux et la crème de karité sur cheveux humides, pour sceller l’eau ;
  • Le henné/plantes gloss et le caramel treatment sur cheveux secs à 60/70%.

Pour la fréquence :

  • Un bain d’huiles avec le macérât et un henné/plantes gloss par semaine. Je fais un shampoing doux > bain d’huiles > shampoing doux > henné/plantes gloss ;
  • La crème de karité à la place du bain d’huiles, une ou deux fois par mois. Généralement après avoir clarifié ;
  • Le caramel treatment, une fois par semaine ou toutes les deux semaines après un cowash généralement.

J’espère que je vous ai donné quelques petites idées de soins profonds à réaliser. Si vous avez des recettes, n’hésitez pas à les partager :)

blog-petite-curly-cheveux-boucles

About Petite Curly

Check Also

steampod3.0

STEAMPOD 3.0 L’Oréal Professionnel

[Total : 2    Moyenne : 2.5/5] C’est enfin officiel, le STEAMPOD 3.0 débarque en …